Un album de timbres comporte souvent un très grand nombre de sceaux. Qu’il s’agisse de le vendre ou de le garder, l’étape du tri s’impose nécessairement. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le tri des timbres dans un catalogue !

Le tri dans un album de timbres


album-images-tri-origines

La première question est celle du support : il est possible de les ranger dans un classeur ou dans un album de timbres. L’album de timbres offre un meilleure protection des sceaux mais ils y ont des emplacement précis. Ce style de support sont édités par des maisons philatéliques telles que Yvert-et-Tellier ou Céres. Quant au classeur, il laisse une plus grande liberté pour le classement. Cependant, il est possible de rajouter des pages dans l’album de timbres, permettant de mieux les trier.

Il est donc possible de les trier, même dans un album de timbres. Si vous avez reçu en héritage une collection, il est probable que vous ne sachiez pas comment l’organiser. Le plus souvent, les albums de timbres permettent de trier les sceaux par année ou par pays. Et il s’agit du meilleur mode de classement, que ce soit pour un album comme un classeur.

S’organiser avant de vendre ses timbres

timbres-philatélie-albums-classeurs

Il est impératif de trier votre collection avant de vendre son album de timbre. Pour que l’expertise puisse être réalisée au mieux, certaines informations sont demandées au préalable et doivent être inscrite dans un formulaire d’expertise. Il vous sera demandé quelle est l’origine de vos timbres, mais aussi le nombre d’albums de timbres que vous posséder.

Il faut aussi savoir, en vue de l’estimation, qu’un timbre a de la valeur quand il est particulièrement ancien, rare et exotique, et s’il été bien conservé. Ce sont des critères essentiels pour classer vos timbres avant la vente.

Des experts philatélistes comme Marc Uzan vous donneront une estimation fidèle. L’idée est de connaître la valeur de votre catalogue de timbre. Afin de mieux cerner ce que vous avez à nous proposer, nous vous invitons à remplir un formulaire d’expertise. Plusieurs subtilités peuvent influencer la valeur des timbres lors de l’estimation

Dernière étape : la vente

marc-uzan-expert-philatélie-rachat-timbres

Vendre son catalogue de timbres commence par trouver un philatéliste honnête. Un philatéliste de confiance ne se trouve pas partout mais c’est vers cela qu’il faut se diriger pour céder son catalogue de timbres. Sur internet, nul n’est à l’abris des mauvais prix et puisqu’il n’y pas eu d’expertise physique détaillée, l’estimation peut être erronée. Il s’agit tout de même de connaître la valeur de votre collection pour la revendre à son juste prix.

Si vous possédez une très grande collection de timbres constituée de plusieurs classeurs, il faudra procéder autrement qu’en ligne. L’idéal serait de convenir d’un rendez-vous avec un expert français en philatélie. La siège social de Marc Uzan se situe 151 Rue Montmartre, dans le 2ème arrondissement de Paris, néanmoins, plusieurs adresses de bureaux vous seront proposées comme lieu de rendez-vous. Si vous ne pouvez vous déplacer mais détenez une grande collection, nous vous recommandons d’en discuter directement au téléphone, c’est plus simple que par échange de courriel.

Quoiqu’il en soit, ne vous focalisez pas sur les forums car même si vous trouverez de bons conseils, vous n’êtes pas à l’abri de fausses informations. Il serait dommage de céder une collection dans de mauvaises conditions, s’agissant souvent de l’oeuvre d’une vie d’un passionné.

N’hésitez pas à remplir un formulaire d’expertise pour connaître la valeur de votre collection :