Dans cet article, nous vous proposons de découvrir l’histoire du One cent magenta, le timbre le plus cher du monde. Ce timbre de Guinée britannique a été acheté pour la quatrième fois en 2014, battant encore le record de vente avec sa valeur de plus de 7 millions d’euros !

Les origines du One cent magenta

Le timbre montre en son centre un grand voilier. En haut et en bas, il est écrit « British Guiana », son pays d’origine, et à gauche « postage », c’est à dire poste en français. À droite figure également la valeur faciale « ONE CENT ». Au-dessus et en dessous du bateau, il y’aune citation en latin : « Damus Petimus Que Vicissim », ce qui signifie « Nous donnons et attendons en retour ».

Le timbre a été émis en 1856 en Guyane Britannique. Comme souvent dans l’histoire des timbres rares, ce timbre a été émis à cause d’un mauvais approvisionnement en provenance de la métropole. En effet, les sceaux de 1 cent et 4 cents attendus n’étant pas arrivés, une pénurie se déclencha ce qui contraint les autorités locales à fabriquer et émettre des provisoires. C’est ainsi que naquit le One cent magenta. 

rare-cher-one-cent-magenta-origines

Rappel : Un timbre a de la valeur quand il est particulièrement ancien, rare et exotique, et s’il été bien conservé. Pour en tirer profit, il vaut mieux se diriger vers des experts philatélistes.

Un exemplaire unique vendu toujours plus cher

expertise-one-cent-magenta-millions-euros-valeur

Il n’existe qu’un exemplaire du One cent magenta. La légende raconte qu’un écolier écossais de 12 ans a découvert ce timbre de 1856 en 1873. Il aurait été vendu pour quelques schillings. Par la suite, il n’aurait pas été vu publiquement depuis 1987. 

Durant son histoire, il a changé huit fois de propriétaire et a été vendu quatre fois aux enchères, battant à chaque fois un record mondial. Sa dernière acquisition date de 1980 : John du Pont, l’héritier de l’entreprise chimique du même nom, l’avait alors acquis pour 935 000 dollars. Une petite fortune à l’époque.

La valeur du One cent magenta

Il a été acquis pour la dernière fois en 2014. Jusqu’ici le timbre le plus cher était le “tre skilling jaune” suédois, cédé lors d’une vente aux enchères en 2010 pour un montant tenu secret, mais qui avoisinerait les 2 millions d’euros. Mais depuis 2014, c’est bien le One cent magenta qui est devenu le timbre le plus cher au monde, vendu à plus de 7 millions d’euros. Europe 1 en a parlé comme la « Mona Lisa des timbres », insistant sur le rapport entre la petite taille et le petit poids de l’objet comparé à sa valeur vertigineuse !

Une proposition de rachat avantageuse

L’expert proposera alors des recommandations pour permettre de vendre vos timbres dans les meilleures conditions. Après mûr examen, il calculera le prix de vente de votre collection et pourra vous formuler une offre de rachat (légèrement inférieure à l’estimation de façon à ce que le cas échéant, lors de la revente, Monsieur Uzan pour conserver la différence).

Pour connaître la rareté et la valeur de vos objets de collection, n’hésitez pas à remplir notre formulaire d’expertise.